Menu

28.2.13


Saïd, Saïd et Jonathan ont ensemble une femme. Très jeune :

« Je n’ai pas 16 ans mais j’ai un fils, c’est un garçon, ses yeux sont bandés avec du sparadrap, il est si beau que parfois je ne peux pas le supporter. Je n’ai pas tout à fait 16 ans encore, mais j’ai plusieurs fils, ce sont des fils que j’ai créés, leurs yeux sont bleu-gris, ce qui est une couleur morbide, surtout pour les enfants en âges bas. J’ai eu une fille au départ, ensuite elle est devenue un guerrier, elle partait au combat, elle divisait les peuples qui étaient très nombreux, tout le monde l’appelait Daniel et Daniel ne m’a pas passé un seul coup de fil en 12 ans. Ensuite j’ai su par les réseaux sociaux qu’il était mort, je n’ai pas moufté, c’est ma discrétion, c’est ma politesse, c’est une partie de moi-même, c’est mon jardin ouvert, c’est quelque chose que je connais, mes deux maris sont fiers de moi, c’est ma manière de contenir la jouissance pour qu’elle éclate, c’est mon grave sommeil, c’est un problème qui m’a appartenu longtemps, c’est une déception, c’est une erreur que j’aime, c’est que je suis encore un peu jeune pour en parler. »

Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire