Menu

4.3.13

Daniel, crois-moi, tu devrais dormir d'abord


© Denis Thomas



Saïd et Jonathan sont solides, ils se sont consolidés l’un dans l’autre dans la parole et dans des scènes sexuelles,  ils vivent, ils vivent une histoire qui n’est pas moins belle que celles des autres, qui est plus solide, qui est plus matériellement solide, qui repose sur des actes quotidiens et justes ; ils ont le sens de la volonté, le sens de la dignité physique, ils sont anarchistes, ils sont volontaires, ils sont solides.
Leur confort n’est pas agréable, leur confort est une épine, une épine lourde et gonflée. Mais il faut bien s’asseoir, il faut bien confortablement aimer et se nourrir, s’hydrater tous les jours, il faut s'asseoir. Ce sont des choses qu’il faut bien faire et même en cas de maladie, il faut les faire. La consigne est de bouger le moins possible, il est conseillé de rester en place, alors forcément ils prennent du poids.


2 commentaires :

  1. J'aime vraiment beaucoup ces petites proses, là... Plusieurs fois que je les relis. Elles ont vraiment un truc. Une épaisseur, une solidité. J'aime.

    RépondreSupprimer
  2. Merci beaucoup Yannick, je suis heureuse qu'elles te plaisent.
    Merci pour ce mot.
    LL

    RépondreSupprimer