Menu

12.3.12

MON SOURIRE

M o n s o u r i r e , m e r c i m a d a m e s o u r i r e s ’ e n t e r r e d a n s l a b o u e d e s b o t t e s e t s o u s l e s p n e u s d e s t r a c t e u r s. M o n s o u r i r e e s t f r a c a s s é s u r l e s d a l l e s d e s r u e s p i é t o n n e s , i l é c l a t e e n m i l l e p e t i t s b o u r d o n n e m e n t s s o u r d s. M a s o u r i e des fosses , mes souris des faux , ma solideàfort, ma faux est seul.Au tu ya u, a u plexus solaire,aup erdu s solaires derrière la grille commesilfallaits’arracher soimême lesdents pourrespireretdormir,pour res pirer et promener le bé bé d a n s l a poussette,pour res p i r e r et faire la paix avec les boyaux qui pourrissent, les tuyaux avec les sourires surpris au miroir. Ce visage-là non. Qui n’avale pas la fumée avec cet air de tout savoir ?

Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire